Les Namurois ont bien dégusté

Source : Jean-François LAHAUT – L’Avenir

Le championnat de France de dégustation de vins a eu lieu à Châteauneuf-du-Pape. Des Namurois ont une nouvelle fois brillé.

Dans le monde de la dégustation de vins à l’aveugle de haut niveau, cela fait des années déjà que nos voisins d’outre-Quiévrain, et pas seulement eux, ne rigolent plus du tout lorsque des dégustateurs belges participent tantôt à un championnat de France, tantôt à un championnat d’Europe, voire à un championnat du monde. Et pour cause, à chaque fois, ceux-ci se classent généralement dans le peloton de tête, quand ils ne raflent pas, purement et simplement, la première place.

On en veut pour preuve, les nombreux titres décrochés par des Olivier Rotiers, Philippe Berger, Robert Rouelle et autres Olivier Georges ou Mathieu Virlée, sans oublier, bien sûr, les dames qui, à l’instar des Girls Power, font également parler d’elles.

Récemment, c’est à Châteauneuf-du-Pape, dans le Vaucluse, qu’a eu lieu la finale 2020 du championnat de France de dégustation à l’aveugle organisée par la RVF (Revue du Vin de France). Pour l’occasion, et malgré la situation difficile liée au Covid-19, quarante équipes françaises, belges et luxembourgeoises se sont affrontées, en tout bien tout honneur, dans le cellier du vieux château de Châteauneuf-du-Pape, afin de décrocher le précieux sésame pour participer au championnat du monde. Un championnat qui, si tout va bien, devrait avoir lieu, en octobre prochain, au château Smith Haut Lafitte, à Pessac-Léognan.

Les Belges en force

Si, cette année, c’est un duo français qui s’est imposé lors de la finale, les Belges n’ont toutefois pas à rougir de leurs résultats, puisque les Namurois Robert Rouelle et Olivier Georges se sont classés à la deuxième place du concours, gagnant de facto le droit de participer au prochain championnat du monde. Une satisfaction pour ces deux dégustateurs chevronnés qui n’en sont pas à leur coup d’essai en la matière. «À chaque fois que nous avons participé à la finale du championnat de France de dégustation, nous avons toujours été bien classés, souligne Robert Rouelle, ancien professeur d’œnologie au Cefor à Namur. Cette année, nous sommes d’autant plus fiers que, dans le Top 5 du classement, on retrouve quatre équipes belges

À tout le moins heureux de pouvoir représenter notre pays lors du championnat du monde de dégustation à l’aveugle, Robert Rouelle et Olivier Georges ont déjà annoncé leur intention d’être accompagnés, pour la circonstance, par Olivier Rotiers (champion de France, d’Europe et du monde) et Philippe Ketelslegers (champion du monde). Avec un tel quatuor dans la course, gageons, d’ores et déjà, que la lutte pour le titre sera très serrée.